Ciboulette : semer, planter, diviser, entretenir avec j'aime-jard...

Ciboulette : semer, planter, diviser, entretenir avec j'aime-jard...

La ciboulette une plante aromatique aux belles petites fleurs violettes

La ciboulette est une plante condimentaire herbacée. Vous la connaissez bien, vous l’utilisez en cuisine, dans les salades, les sauces… La ciboulette est une plante qui forme des touffes dont les feuilles, fins cylindres d’environ 30 cm de long, sont d’un beau vert végétal. Les fleurs de la ciboulettes sont roses parfois violettes et elles ont la particularité d’être hermaphrodites.

Nom botanique

• Allium Schoenoprasum

Type de plante

• Plante : Vivace
• Feuillage : caduc
• Type de plante : Non-rustique
• Famille : Alliacées (liliacées)
• Port : Touffe

Particularité

• Pas d’autres variété que le type botanique indiqué.
• La ciboulette est antiseptique, digestive, ap&ritive, diurétique, stimulante et aphrodisiaque.
• Elle est riche en vitamines A, B, C
• Et en sels minéraux : calcium, magnésium, fer, potassium, sodium…

Avantage au jardin

• Très facile à cultiver
• Facile à conserver en la faisant congeler (intéressant pour l’hiver)

Description

Les pieds de ciboulette forment de belles touffes dense en feuilles. La ciboulette est une belle aromatique originaire d’Europe centrale, dont les feuilles sont cylindriques. La ciboulette est cuisinée généralement ciselée très finement et intégré dans les vinaigrettes, les mayonnaises, les sauces au yaourt. On peut également les utiliser dans le fromage blanc pour accompagner des légumes crus concombre, tomates…

Quel sol pour le planter la ciboulette :

Pas de besoin particulier en dehors d’un sol frais, important pour la culture de la ciboulette.

Quand semer la ciboulette ?

• La bonne période, de avril à fin juillet.

Comment semer la ciboulette ?

En pleine terre, sur place :
• Retourner la terre sur la hauteur d’une demi-bêche.
• Bien briser les mottes, la terre doit être fine et plate
• Amendez la terre d’un peu de terreau.
• Semez clair en ligne.
(Espacez les rangs de 25 cm)
• Recouvrez d’une très légère épaisseur de terreau.
• Tassez la terre avec le dos du râteau.
Quand les plantules sortent de terre, procédez à l’éclaircissage tous les 10 cm.

L’info du jardinier :

La ciboulette perd ses feuilles pendant l’hiver mais repart au printemps.

Comment la diviser ?

Généralement quand on a planté une fois de la ciboulette au jardin, on ne la sème plus mais on procède à la division d’un pied bien développé.

Procédez à la division, en automne en octobre. ou bien en tout début de saison en mars !

• Retirez le pied de terre
• Donnez un coup de bêche, ou bien réalisez la division avec un couteau.
• Replantez les 2 pieds de ciboulette en ajoutant un peu de terreau de plantation pour favoriser le re-démarrage.

Planter la ciboulette :

Pour la consommation personnelle, il est intéressant de planter la ciboulette dans un petit potager d’herbes aromatiques.

• Creusez la terre sur la hauteur d’une demi-bêche.
• Travaillez la terre pour qu’elle soit très fine.
• Amendez la terre avec du terreau
• Faites un trou fonction du ou des pieds de ciboulette à planter.
• Trempez votre plant de ciboulette dans un seau.
• Positionnez-le en terre.
• Comblez avec le mélange terre du jardin/terreau.
• Tassez avec le pied ou le dos du râteau.

Quelle exposition ?

• Ensoleillée

La récolte ?

• Dès le printemps et l’été et en tout début d’automne.

Entretien

• L’idéale pour renforcer le pied c’est de couper les feuilles largement.
• Une astuce : vous pouvez mettre un pied de ciboulette dans une jardinière sous abri, pour bénéficier plus longtemps de cette fabuleuse aromatique pendant les périodes froides ! Si vous aviez une serre à l’abri des gelée, c’est parfait !

Et côté recette ?

Steak au thym… C’est pour très vite ! Et c’est là en vidéo : recette de pavé de boeuf à l’étouffé de thym une recette d’une simplicité étonnante et digne de la cuisine des grands chefs. Elle m’a d’ailleurs été inspirée par un chef qui traitait fumait la viande à l’estragon. Je n’ai ni retrouvé le chef ni sa recette…

Fiche rapide :


Incontournable dans nos menus, la laitue est l’aliment le plus consommé, au même titre que les tomates et la carotte. Dans le jardin, elle se décline en deux types. D’une part, on a la laitue à couper dont la récolte s’effectue par la coupe des feuilles. Cette variété est appréciée pour sa pousse rapide. Puis, d’autre part, il y a la laitue pommée qui est en forme de boule classique.

C’est l’idéal lorsqu’on se lance pour la première fois dans le jardinage. D’avril à juin, les graines se sèment. Semez clair, les graines n’ont pas besoin d’être entièrement recouvertes. Un arrosage en pluie fine suffit. Une exposition ensoleillée ainsi qu’un sol frais, riche et meuble sont nécessaires à son bon développement.


Quel emplacement ?

La ciboulette n'aime pas la sécheresse, ni l'humidité.

  • Au printemps et en automne placez-la au soleil (Sud, Sud/Ouest). Elle se réchauffera et la terre séchera plus vite.
  • En été, essayez de lui apporter de l'ombre l'après-midi (Sud/Est). La terre se desséchera moins vite.
  • En hiver vous pouvez rentrez le pot dans la maison. Si il est derrière une source lumineuse, il vous fournira de la ciboulette fraîche presque tout l'hiver.



Lavande, romarin, thym et laurier : les lamiacées craignent particulièrement l'excès d'eau, et comme pour les plantes d'intérieur, un arrosage excessif est néfaste pour les aromatiques en pot. De nombreuses aromatiques sont des plantes du soleil ! Pourtant, il existe des exceptions :

  • Persil et cerfeuil musqué apprécient la mi-ombre et une terre plus riche
  • La verveine citronnelle, citronnelle, ciboulette, stevia et mertensia maritima (ou plante huître) aiment les sols frais mais secs, donc juste légèrement humides
  • Le basilic, le cresson de Para et la rhubarbe (qui fait bien partie des aromatiques) demandent une importante hydratation ! Attendez donc, entre deux arrosages, que le sol soit bien « ressuyé », drainé. Et lors du repiquage, pensez à mettre un caillou au fond du pot, suivi de 2 à 3 cm de gravier avant le terreau horticole.

" />


Multiplier un pied de ciboulette

Vous l’aurez compris, l’une des premières méthodes est de la multiplier par semis en récupérant simplement les graines lorsque les fleurs sont fanées. Cependant, exactement comme pour le thym, vous pouvez la diviser par touffe. Cette opération n’est à réaliser de préférence que tous les 3 ans et permet de redonner de la vivacité à votre plante. Concrètement, tous les 3 ans, vous pouvez déterrez votre pied de ciboulette afin de prélever une partie de la racine qu’il vous suffira de mettre en pot ou bien de replanter ailleurs dans le potager. Ceci est à prévoir dans les travaux de l’automne, ce qui permettra à la plante de profiter de l’hiver pour encaisser le choc et pour mieux repartir dès l’année d’après.

Récapitulatif

  • Période de semis : Directement en place à partir du mois d’avril.
  • Période de plantation : Pour faire simple, vous pouvez les faire en même temps que vos plantations d’été.
  • Au niveau de l’entretien : Retirez les fleurs qui commencent à faner afin d’éviter la production de graines (optionnel).
  • Au niveau des récoltes : Elle se font entre le mois de juin et octobre-novembre (selon la région) en coupant les tiges à quelques centimètres du sol.
  • Pour multiplier la ciboulette : vous pouvez récupérer les graines pour en faire des semis ou bien diviser votre pied de ciboulette une fois tous les 3 ans.

Je vous invite à entrer votre prénom et votre mail ci-dessous pour recevoir d’autres conseils pour votre potager


Video: Ciboulette: plantation et entretien - Truffaut