Nématodes foliaires sur les pivoines - En savoir plus sur la lutte contre les nématodes des feuilles de pivoine

Nématodes foliaires sur les pivoines - En savoir plus sur la lutte contre les nématodes des feuilles de pivoine

Par: Mary Ellen Ellis

En tant que ravageur, le nématode est difficile à voir. Ce groupe d'organismes microscopiques vit en grande partie dans le sol et se nourrit des racines des plantes. Cependant, les nématodes foliaires vivent sur et dans les feuilles, se nourrissant et provoquant une décoloration. Les pivoines ne sont que l'une des nombreuses plantes herbacées vivaces qui peuvent être victimes de ce ravageur.

Symptômes du nématode foliaire de la pivoine

Si vous avez des pivoines avec une décoloration des feuilles, vous pourriez avoir un nématode des feuilles de singe qui les mange. Les nématodes foliaires, ceux qui se nourrissent de feuilles plutôt que de racines, sont des espèces d'Aphelenchoides. Ils sont minuscules et vous ne les identifierez pas sans microscope, mais il y a des signes évidents de leur infestation sur les pivoines:

  • Sections décolorées de feuilles liées par les nervures, formant des formes en coin
  • Décoloration qui commence au jaune et vire au violet rougeâtre ou au brun
  • Dommages et décoloration sur les feuilles plus âgées en premier, se propageant aux feuilles plus jeunes
  • La décoloration des feuilles apparaît à la fin de l'été et à l'automne

La décoloration causée par les nématodes foliaires crée des motifs différents basés sur les veines des feuilles d’une plante. Ceux avec des veines parallèles, comme les hostas, auront des rayures de décoloration. Les nématodes foliaires sur les pivoines ont tendance à former un motif de patchwork de zones de couleur en forme de coin.

Gestion des nématodes foliaires sur les pivoines

Bien que cela ne semble pas très attrayant, la décoloration causée par ces nématodes n'est généralement pas si dommageable pour la plante de pivoine. Les plantes doivent survivre, en particulier le plus tard dans la saison où les symptômes apparaissent, et vous n’avez rien à faire.

Cependant, vous voudrez peut-être prendre des mesures pour éviter cette infestation chez vos pivoines ou essayer de vous en débarrasser une fois que vous voyez les signes.Les nématodes foliaires se déplacent d'une feuille et d'une plante à l'autre par l'eau. Ils peuvent également se propager lorsque vous prenez des boutures et des divisions et les déplacez dans le jardin.

Pour éviter la propagation des nématodes foliaires sur les pivoines, évite les éclaboussures d'eau et limite les mouvements des plantes. Si vous voyez les symptômes sur une plante, vous pouvez l'arracher et la détruire. Lorsque vous plantez des pivoines pour la première fois, assurez-vous de sélectionner des plantes certifiées saines et exemptes de maladies.

Pour les cultivateurs résidentiels, aucun nématicide n'est disponible. Vous devez être spécialement certifié et un producteur commercial pour utiliser ces produits chimiques, de sorte que vos options de contrôle sont limitées aux moyens organiques, tels que l'élimination et la destruction des plantes et des débris - ce qui est mieux de toute façon.

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le


Blog de Uconnladybug

«Symptômes de patchwork causés par les nématodes foliaires sur Brunnera.

À la fin de l'été, observez les feuilles des plantes vivaces herbacées et d'autres plantes pour des symptômes qui ressemblent à un patchwork de taches foliaires multicolores et de forme angulaire. Cela pourrait être l'œuvre de nématodes foliaires. Lisez la suite pour tout savoir sur cet intéressant phytopathogène.

Les nématodes sont des vers ronds non segmentés. Ils varient en taille de moins d'un demi-millimètre (microscopique) à près de huit mètres de long et vivent dans des environnements humides ou aquatiques. Alors que la plupart des quelque 20 000 espèces nommées se nourrissent de microbes, de champignons ou d'autres organismes minuscules (même d'autres nématodes), certaines sont des parasites sur les plantes ou les animaux plus gros, y compris les humains. La plupart des nématodes parasites des plantes sont des habitants du sol qui endommagent les plantes en se nourrissant dans ou sur les racines. Les nématodes foliaires, en revanche, se nourrissent de parties aériennes de la plante, endommageant les feuilles, les bourgeons et les jeunes tiges. L'espèce la plus courante est le nématode des feuilles du fraisier, Aphelenchoides fragariae. Il se trouve dans les régions de température du monde entier et est un habitant commun des plantes forestières sauvages. Les autres espèces du nord-est comprennent A. besseyi et A. ritzemabosi, le nématode foliaire du chrysanthème.

En tant que groupe, les nématodes foliaires ont une très large gamme d'hôtes qui comprend de nombreuses plantes herbacées (plus de 200) et quelques plantes ligneuses. Les plantes herbacées sensibles comprennent la violette africaine, l'anémone, l'anthurium, l'ancolie, le bégonia, le brunnera, le chrysanthème, le cyclamen, le gloxinia, le dahlia, le gerbera, l'hibiscus, l'iris, le lantana, le lys, le géranium, l'hosta, la primula, l'heuchère, la pivoine, le renoncule, la salvia, la fraise , Cactus de Thanksgiving, orchidées, fougères et autres. Les hôtes ligneux comprennent le troène, l'azalée, le rhododendron et le ficus.

Les symptômes comprennent le rabougrissement, la torsion et l'enroulement de la nouvelle croissance et des taches foliaires délimitées par des nervures foliaires. L'alimentation en début de saison sur les jeunes pousses, les bourgeons et les feuilles en développement peut entraîner une déformation et une croissance médiocre. Après cette période d'alimentation externe, les nématodes foliaires pénètrent dans les feuilles par les stomates (pores) et commencent à se nourrir de cellules mésophylles. Leur mouvement à l'intérieur de la feuille est limité par les nervures, ce qui se traduit par un motif distinctif de jaunissement et de brunissement. Chez les monocotylédones tels que Hosta, iris et lys, les nervures sont parallèles aux bords des feuilles et les dommages causés par les nématodes foliaires apparaissent comme des zones longitudinales de jaunissement et de brunissement. En points, les veines forment un réseau en forme de dentelle et les taches ont un motif angulaire en patchwork. Les symptômes dans le paysage ont tendance à apparaître du milieu à la fin de l'été à mesure que la population s'accumule au cours de la saison. À mesure que les dommages aux plantes augmentent, les feuilles peuvent brunir, se faner et tomber de la plante. La plante hôte n'est généralement pas tuée. Dans certains bégonias, les nématodes foliaires colonisent le tissu vasculaire de la plante et la plante peut rester asymptomatique.

Chlorose longitudinale et nécrose résultant de l'alimentation des nématodes foliaires entre les veines.

Les nématodes foliaires ont un cycle de vie typique des autres nématodes parasites des plantes qui comprend l'œuf, quatre stades juvéniles et les adultes. Les adultes (figure 3) et les juvéniles hivernent sous le sol dans le sol, les débris végétaux et les tissus végétaux vivants tels que les bourgeons souterrains. Les populations hivernantes sont généralement faibles et les effectifs augmentent pendant la saison de croissance. À mesure que la nouvelle croissance commence au printemps, les nématodes migrent vers la surface des plantes lorsqu'un film d'eau est présent et commencent à se nourrir. Les premiers sites d'alimentation comprennent les tiges, les bourgeons et les jeunes feuilles. Au fur et à mesure que la plante mûrit, les nématodes pénètrent dans les feuilles et s'y nourrissent pour le reste de la saison.

La reproduction se produit dans les feuilles et un cycle de vie complet peut être complété en 2 à 4 semaines selon la température. Lorsque la surface des feuilles est mouillée, les nématodes peuvent se déplacer d'un emplacement d'alimentation à un autre en sortant par un stomate et en rentrant dans la feuille par un autre. Certaines études indiquent qu'ils sont capables de pénétrer directement dans la feuille en plus des stomates. Ils se propagent d'une feuille à l'autre ou d'une plante à l'autre lorsqu'ils sont en contact ou par éclaboussures d'eau. La propagation peut se produire pendant la multiplication végétative ou lorsque du matériel végétal infesté est introduit dans les serres, les pépinières ou les jardins. Les nématodes foliaires peuvent survivre à l'état dormant pendant plusieurs années dans du matériel végétal séché.

Aphelenchoides sp. de feuille de Salvia.

La prévention et l'assainissement sont les éléments clés de la gestion des nématodes foliaires. Une fois installés dans un paysage, il est difficile de les éradiquer complètement. Inspectez toujours le nouveau matériel végétal à la recherche de symptômes de nématodes foliaires. Séparez les nouvelles plantes avant de les planter à proximité d'hôtes sensibles et surveillez-les pour le développement des symptômes.

La propagation des nématodes foliaires peut être réduite en minimisant les périodes d'humidité des feuilles. Évitez l'irrigation par aspersion. Espacez les plantes généreusement pour permettre un flux d'air de séchage suffisant entre elles. Ne travaillez pas entre les plantes lorsqu'elles sont mouillées.

Surveillez les plantes de jardin pour détecter une infestation tôt. Retirez les feuilles infectées lorsqu'elles sont sèches et jetez-les à la poubelle. Les plantes gravement atteintes doivent être complètement éliminées et jetées. Ne compostez pas de matériel végétal infesté de nématodes foliaires. Si vous décidez d'utiliser un produit en combinaison avec d'autres stratégies, une option est le savon insecticide. L'efficacité sera limitée car les nématodes dans le tissu foliaire seront protégés de l'exposition.


Signes et symptômes foliaires nématodes

Les nématodes foliaires, comme les autres nématodes parasites des plantes, ont une bouche (stylet) suceuse qui leur permet de percer les cellules végétales et d'en consommer le contenu. Les nématodes foliaires tuent les cellules végétales qu'ils consomment et suffisamment de nématodes se nourrissant d'une feuille peuvent causer des points morts visibles. Les nématodes foliaires se nourrissent entre les nervures des feuilles de sorte que le motif des points morts correspondra au motif des nervures des feuilles. Un échantillon récent de nématodes foliaires sur une cloche de corail montre le modèle unique laissé par les nématodes se nourrissant entre les nervures des feuilles. Un microscope est nécessaire pour confirmer un diagnostic de nématode foliaire. Le tissu foliaire coupé est placé dans une goutte d'eau et les nématodes sont facilement vus se tortillant hors du tissu foliaire dans l'eau.

Nématodes Folliar


Texas Plant Disease Handbook

Paeoniae spp.

Brûlure botrytique (champignon - Botrytis paeoniae): Maladie la plus courante de la pivoine. Les jeunes pousses à tous les stades de croissance, y compris les bourgeons, peuvent soudainement flétrir et tomber. À l'examen, une pourriture brune ou noirâtre est observée à la base de la tige. Cette décoloration peut s'étendre jusqu'aux racines. Les petits bourgeons attaqués par le champignon deviennent noirs et se dessèchent. Les plus gros bourgeons deviennent bruns et peuvent être recouverts d'une masse de spores brunes. De grandes lésions irrégulières brun foncé peuvent apparaître sur les feuilles. Le temps frais et pluvieux favorise le développement de la maladie. Les éclaboussures de pluie et les insectes propagent la maladie. Des applications régulières d'un fongicide foliaire, un arrosage et la destruction du matériel végétal infecté sont des mesures de contrôle recommandées.

Pourriture des racines et des tiges (champignon - Phytophthora cactorum): Les parties infectées sont brun foncé à noires et coriaces. Des chancres apparaissent le long des tiges et peuvent les faire tomber. Peut également provoquer une pourriture aqueuse de la couronne détruisant souvent la plante entière. Rogner et détruire toutes les plantes infectées est le seul moyen de contrôle.

Se flétrir (champignon - Verticillium albo-atrum): Les plantes flétrissent et meurent progressivement pendant la saison de floraison. Une décoloration brune des tissus conducteurs d'eau peut être observée sur des coupes transversales des racines ou des tiges. Obtenez des plantes exemptes de maladies, enlevez et détruisez les plantes infectées. Le terreau doit être stérilisé.

Mosaïque (virus): zones circulaires constituées de bandes concentriques alternant vert foncé et vert clair sur les feuilles. De petites taches nécrotiques peuvent également se former. Les plantes ne sont pas naines. Aucun contrôle autre que la destruction des plantes infectées.

Pourriture des racines du coton: (Voir la section sur Pourriture des racines du coton)

Brûlure méridionale: (Voir la section sur Brûlure du sud)

Noeud de racine et autres nématodes: (Voir la section sur Nématodes à galles et Autres nématodes)

Tache des feuilles (champignon - Alternaria spp.): Les feuilles peuvent présenter des taches brunes violacées ou rougeâtres de forme irrégulière. Les feuilles peuvent jaunir, se faner et tomber tôt.

Couronne Gall (bactérie - Agrobacterium tumefaciens): (Voir la section sur Couronne Gall)

Mildiou poudreux (champignon - Erysiphe polygoni): Moisissure poudreuse blanche sur les feuilles. Les feuilles peuvent être déformées, jaunir et tomber tôt. Recueillir et détruire les feuilles mortes et prévoir un espacement adéquat des plantes.

Tache d'anneau (virus): Les plantes peuvent être sévèrement rabougries avec des taches, des taches ou des anneaux zonés jaune citron à orange-orange. Les jeunes feuilles peuvent être déformées et les plantes peuvent ne pas fleurir. Ne pas propager à partir de plantes infectées.


Commentaires (2)

Grive des bois

Ce n'est pas seulement l'hosta, les nématodes foliaires peuvent être trouvés dans tant de nos plantes préférées. Heuchère, fougères, iris, ligularia, lys, narcisse, pivoine, coquelicots, phlox, ancolie, coleus, impatiens, - pour n'en nommer que quelques-uns. Il est donc difficile de dire si ce sont les seuls hostas ou autres plantes à l'origine des épidémies.
Pam

Zone Pieter 7/8 avant J.-C.

Jakki, une recherche rapide de nématodes foliaires montre une petite liste pour eux sur Wikipédia qui les renvoie aux États-Unis uniquement - bien que je les ai certainement vus ici au Canada, donc cela devrait être changé en Amérique du Nord et j'ai vu des résumés de la littérature scientifique qui en fait mention en Corée, à Hawaï et en Inde. Donc, cela semble être à peu près un problème mondial. Je n'ai rien trouvé qui identifie spécifiquement les origines du genre impliqué. Plus de 200 espèces de plantes sont connues pour être les hôtes de ces ravageurs.

J'ai également trouvé le résumé suivant d'une étude scientifique menée par 2 éminents nématologues, Jagdale et Grewal.

Les nématodes foliaires, Aphelenchoides spp, sont devenus d'importants ravageurs des plantes ornementales en Amérique du Nord au cours de la dernière décennie. En raison de l'interdiction d'utiliser des pesticides potentiellement toxiques, il n'y a actuellement aucun nématicide homologué pour lutter contre les nématodes foliaires sur les plantes ornementales. Par conséquent, nous avons évalué un biologique [Burkholderia cepacia (syn Pseudomonas cepacia)], deux produits végétaux [extrait de clou de girofle (Syzygium aromaticum) et Nimbecidine (azadirachtine)] et douze pesticides chimiques enregistrés pour la gestion des insectes, acariens, limaces ou maladies de ornementales, contre Aphelenchoides fragariae sur l'hosta ornementale la plus populaire (Hosta spp), pendant deux années consécutives. Nous avons constaté que ZeroTol (270 g d'acide peroxyacétique litre-1), actuellement étiqueté comme un fongicide / algicide à large spectre, était un nématicide très puissant qui a tué 100% des nématodes en suspension dans l'eau. Elle a également entraîné une réduction de plus de 70% de la population d'A fragariae dans le sol et dans les feuilles sans aucune phytotoxicité. B cepacia a entraîné une réduction de 67 à 85% de la population de A fragariae dans les feuilles et une réduction de 50% du sol, tandis que le savon insecticide a entraîné une réduction de plus de 72% des feuilles et de 61% du sol. L'extrait de clou de girofle et la nimbécidine n'ont montré aucun potentiel pour le contrôle de A fragariae sur hosta. Bien que les douze pesticides chimiques aient été efficaces pour réduire la population de A fragariae dans le sol 45 jours après le traitement (DAT), seul le diazinon 475g litre-1 EC, trichlorfon 800 g kg 1SP, éthoprophos 100 g kg-1 GR, oxamyl 100 g kg-1 GR et ZeroTol ont entraîné une réduction de plus de 70% de la population de nématodes par rapport au témoin. Dans les feuilles, seuls le diazinon EC, le trichlorfon SP, le savon insecticide, l'oxamyl GR et le ZeroTol ont systématiquement entraîné une réduction de plus de 70% de la population de nématodes par rapport au témoin à 45 DAT au cours des deux années. Ainsi, seuls le diazinon EC, le trichlorfon SP, l'oxamyl GR et le ZeroTol ont systématiquement entraîné une réduction de plus de 70% de la population de nématodes à la fois dans le sol et dans les feuilles. En raison de l'interdiction récente par l'Agence de protection de l'environnement des États-Unis d'utiliser les trois premières de ces formulations, seul ZeroTol servirait d'outil efficace pour gérer les nématodes foliaires chez les plantes ornementales. Bien qu'il ne soit pas aussi efficace que ZeroTol dans le sol, le savon insecticide est la seule autre alternative pour la gestion des nématodes foliaires.

Notez que ce qui précède ne parle qu'en termes de GESTION des nématodes, pas d'éradication.

Je ne doute pas que les transactions et les échanges sur Ebay à travers le pays ont été des contributeurs assez importants à la situation actuelle, parfois par ignorance, d'autres fois à cause d'un individu sans scrupules.

Je n'ai pas entendu parler de nématodes foliaires transmis par TC. Les nématodes sont transmis de plante à plante par les éclaboussures, l'irrigation par aspersion, les pluies et d'autres formes d'eau ruisselante. Ils peuvent également être transmis par des boutures végétatives infectées de pépinière, et peuvent se propager rapidement dans du nouveau matériel si les symptômes ne sont pas présents lors de la propagation des boutures.

Voici un lien qui pourrait être utile: Google pour les nématodes foliaires


Voir la vidéo: Episode 31: Les larves du sol